🇸🇪 Jour 11 : Teurajärvi > Överkalix

🌥 Nuageux, 14°

Il a plu une bonne partie de la nuit. Au rĂ©veil, le temps semble sec mais il va falloir que j’attende un moment que la tente puisse un peu sĂ©cher. Mon voisin de camping semble pour sa part toujours bien endormi… Hier, il a prĂ©parĂ© son repas en coupant ses lĂ©gumes directement sur un banc en bois. Je dĂ©cide donc de lui laisser ma petite planche Ă  dĂ©couper : il en aura certainement un meilleur usage que moi, qui ne m’en suis pas encore servi.

Mon petit dĂ©jeuner Ă©tait sans doute un peu trop lĂ©ger : j’Ă©prouve de la fatigue dès les premiers kilomètres. Il s’agit donc de trouver rapidement un endroit oĂą je pourrai me prĂ©parer un vrai repas et un vrai cafĂ©. Mais cet endroit tarde Ă  venir : les parkings sont très nombreux, mais les infrastructures de type pique-nique sont rarissimes.

Ă€ un moment, mon planificateur d’itinĂ©raire me propose une route en terre un peu caillouteuse. Ce n’est pas du tout ce que je prĂ©fère mais si c’est pour quelques kilomètres, pourquoi pas ? D’autant plus que les premières centaines de mètres se font sur de la terre assez ferme. Mais bientĂ´t les premiers cailloux arrivent, et mon Ă©quipage n’accroche pas : mes roues glissent souvent sur des pierres de taille moyenne, ce qui rend la conduite inconfortable et fatigante. En vĂ©rifiant l’itinĂ©raire de mon application Komoot, je me rends compte que cette route risque de se prolonger pendant près de 40 kilomètres ! Impensable. Je fais donc demi-tour pour regagner la route classique. 4 kilomètres de perdus, mais sans regret.

Un panneau gĂ©ant indiquant que je sors du Cercle polaire fait bientĂ´t son apparition. Au mĂŞme niveau, une sorte de complexe touristique Ă  l’abandon me semble l’endroit idĂ©al pour me prĂ©parer un repas chaud. Seul un renne presque blanc frĂ©quente les lieux. Il ne faut pas 10 minutes pour qu’une famille sortant d’un camping-car dĂ©cide de visiter les lieux, troublant quelque peu ma quiĂ©tude. D’autant plus que le père de famille dĂ©cide d’engager la conversation. Je rĂ©ponds Ă  ses questions, et il me souhaite bon courage pour la suite, ce pour quoi je le remercie, avant de me prĂ©parer ce fameux cafĂ©. J’ai en la matière des goĂ»ts de luxe puisque je me prĂ©pare du cafĂ© Illy dans une petite cafetière Ă  expresso Bialetti, comme je l’ai dĂ©jĂ  montrĂ© en photo il y a quelques jours.

Après 6 jours de route, il est temps de prendre un jour de repos complet pour faire la lessive, recharger les batteries (au sens propre comme au sens figurĂ©), faire quelques courses et prendre une douche digne de ce nom. Mon itinĂ©raire m’amène fort heureusement Ă  un camping assez important, dans une petite ville quui porte un nom de personnage d’AstĂ©rix : Ă–verkalix. Malheureusement, il n’y a plus de chalet individuel disponible, mais la dame de l’accueil me propose une rĂ©duction sur un chalet familial, ce que j’accepte. Ce chalet est situĂ© au bord d’un grand lac paisible, oĂą deux ou trois pĂŞcheurs se livrent Ă  leur activitĂ© favorite.

🚴‍♂️ distance

0 km (jour)
0 km (total)

↗️ dénivelé positif

0 m (jour)
0 m (total)

🏰💚 CAGNOTTE

+ 0 €
0 € (total)
x Logo: Shield Security
Ce Site Est Protégé Par
Shield Security