🇫🇮 Jour 9 : Muonio > Kolari

🌤 Nuageux, 11°

Je suis rĂ©veillĂ© durant la nuit par des bruits tout près de ma tente : visiblement, il y a du monde. Je m’inquiète un peu et dĂ©cide d’aller voir. Je me rhabille en vitesse puis ouvre les deux fermetures Ă©clair de la tente, ce qui a pour effet d’effrayer un peu mes visiteurs : deux rennes qui passaient par lĂ  sans la moindre discrĂ©tion. Au vrai rĂ©veil, je dĂ©marre dans le froid. Qui semble s’accentuer puisqu’Ă  la première occasion, je m’arrĂŞte pour enfiler mon sur-pantalon et mes gants Gore-Tex.

Après quelques kilomètres, je vois un panneau indiquant qu’on sert du cafĂ©, aubaine ! Je fais donc un petit dĂ©tour de 800 mètres pour me trouver devant un Ă©tablissement fermĂ©… Mais une très gentille dame m’offre, Ă  dĂ©faut de cafĂ©, deux dĂ©licieuses pâtisseries Ă  base de pomme. Quelques kilomètres plus loin, je dĂ©cide de m’arrĂŞter dans une zone de pique-nique afin d’y faire mon cafĂ© moi-mĂŞme. Il y a beaucoup de visiteurs, la plupart sont des randonneurs en famille. Plusieurs d’entre eux, intriguĂ©s par mon vĂ©lo, me posent quelques questions sur mon voyage. Les kilomètres s’enchaĂ®nent ensuite dans un froid relatif, en traversant de nombreuses forĂŞts. ArrivĂ© dans la ville d’Ă„käslompolo, j’aperçois un restaurant, oĂą je pense d’abord demander s’il est possible de remplir mes gourdes, mais finalement, je m’attable et commande un peu au hasard un Lapin leipäjuusto, qui s’avère ĂŞtre absolument fantastique : c’est du fromage finlandais cuit dans un petit caquelon en fonte très chaud, sur lequel on a versĂ© de la glace vanille, un peu de crème de lait et de la confiture de plaquebière, un petit fruit des rĂ©gions du nord. Ă€ une vingtaine de kilomètres de mon arrivĂ©e prĂ©vue, un chantier impose un dĂ©tournement d’une dizaine de kilomètres en empruntant une piste de terre rocailleuse.

Pour la nuit, je m’arrĂŞte Ă  un premier camping, oĂą on me fait clairement comprendre que je ne suis pas le bienvenu, alors que les places abondent. En allant lire les commentaires Ă  propos de cet endroit, je constate que les avis sont unanimes : ce camping est tenu par un couple de vieux racistes. Une quinzaine de kilomètres plus loin, je vois un nouveau panneau « camping » mais la dame m’explique qu’il n’est pas permis d’y installer des tentes, et elle en a l’air sincèrement dĂ©solĂ©e. Elle me propose en revanche un petit chalet, ce que j’accepte, l’heure Ă©tant dĂ©jĂ  bien avancĂ©e et mes chances de trouver autre chose quasi nulles.

🚴‍♂️ distance

0 km (jour)
0 km (total)

↗️ dénivelé positif

0 m (jour)
0 m (total)

🏰💚 CAGNOTTE

+ 0 €
0 € (total)
x Logo: Shield Security
Ce Site Est Protégé Par
Shield Security