🇪🇸 Jour 87 : Carmona > Lebrija

Je quitte l’hĂ´tel un peu avant dix heures, le ventre creux, Ă  mon grand dĂ©sarroi. Par chance, Ă  quelques dizaines de mètres Ă  peine, une sorte de bar que je croyais dĂ©finitivement fermĂ© en raison de la saletĂ© des vitres est en fait bel et bien ouvert, et un laveur de vitres est très affairĂ© Ă  lui donner un aspect pimpant. Visiblement, c’est la proximitĂ© de l’autoroute et la sĂ©cheresse du sol de la rĂ©gion qui font que les vitres se voilent en quelques heures Ă  peine, donnant une fausse impression de nĂ©gligence ou d’abandon. Je me prĂ©cipite donc Ă  l’intĂ©rieur pour y commander, comme Ă  mon habitude, deux petits dĂ©jeuners successifs.

Après un ou deux kilomètres sur une piste de terre très poussiĂ©reuse oĂą je suis rejoint par un groupe de vĂ©tĂ©tistes qui lèvent le pouce en me dĂ©passant (c’est de toute Ă©vidence une habitude gestuelle locale), je me retrouve sur une route de moyenne importance qui m’amène dans la banlieue de SĂ©ville. Au fur et Ă  mesure de mon approche, les axes deviennent de plus en plus importants, et de plus en plus frĂ©quentĂ©s. J’ai parfois le sentiment d’ĂŞtre sur une autoroute, oĂą j’emprunterais la bande d’urgence. Ça me donne l’impression d’ĂŞtre dans l’illĂ©galitĂ© la plus complète, mais les quelques cyclistes que j’aperçois de temps Ă  autre me confirment que c’est bel et bien autorisĂ©, ou en tout cas tolĂ©rĂ©. De toutes façons, il n’y a pas le choix…

Par sĂ©curitĂ©, j’emprunte cependant Ă  chaque fois que l’occasion se prĂ©sente la « vĂ­a de servicio », parallèle aux grands axes et gĂ©nĂ©ralement dĂ©serte. L’Andalousie que je traverse alors n’a rien de commun avec l’imagerie habituelle : tout me paraĂ®t extrĂŞmement sale. Je ne compte plus les dĂ©tritus en tout genre et en grande quantitĂ© qui jonchent les abords ou emplissent les fossĂ©s.

Cette impression dĂ©sagrĂ©able sera encore amplifiĂ©e dans la seconde moitiĂ© de l’itinĂ©raire, car de grands champs de coton rĂ©cemment balayĂ©s par les vents ont projetĂ© un peu partout de l’ouate qui se mĂ©lange Ă  la poussière pour former des agrĂ©gats assez rĂ©pugnants. Le très mauvais Ă©tat des routes n’arrange rien Ă  ma perception, je suis donc heureux que les canaux que je finis par longer dans d’interminables lignes droites abritent de riches et abondantes populations d’oiseaux…

J’arrive en fin de journĂ©e dans la petite ville très sinueuse de Lebrija, oĂą je suis accueilli dans un tout petit hĂ´tel très propre et amĂ©nagĂ© avec goĂ»t : il se caractĂ©rise par un style hybride rĂ©solument moderne et contemporain, tout en Ă©tant respectueux des traditions architecturales locales.

 

🚴‍♂️ distance

0 km (jour)
6245.71 km (total)

↗️ dénivelé positif

0 m (jour)
41304 m (total)

🏰💚 CAGNOTTE

+ 0 €
2935 € (total)
x Logo: Shield Security
Ce Site Est Protégé Par
Shield Security